Johan, sauvé par le désert

 

Johan le solitaire

Le regard perdu au sommet d’une gigantesque dune, le plat pays d’ici s’effaçait de sa mémoire, laissant la magie du désert calmer ses craintes, ses peurs,  ses angoisses. Le Sahara permettait tous les remue-méninges que l’on n’ose jamais s’offrir.  « Tout ça m’a changé dans la tête », s’avouait-il après avoir goûté une autre vie que la sienne.

A chaque instant, il se sentait pris par le sable, intégré par ce désert qui l’accueillait pour un nouveau départ. Il sentait confusément faire corps avec l’immensité, grâce au vent de la nuit, aux dunes sans cesse renouvelées, au regard d’Ibrahim enfin, sage d’entre les sages, rêvant d’une éducation permettant aux enfants des hommes de se sentir libres…

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Justice, Sahara. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *